Salut tout le monde !

Un nouveau message consacré à l’Himachal Pradesh et la vallée de la Parvati que nous venons de quitter après 5 superbes journées ! Les journées sont courtes ici car les hautes montagnes qui nous entourent font tomber la nuit à 17h30. Alors on se met au rythme local : debout entre 7h et 9h le matin, réveillé par le soleil dans la chambre, petit déj au soleil avec vue sur la montagne s’il vous plait, préparé à la demande par nos hôtes avec des produits exclusivement locaux et frais !


Mon préféré : le muesli with kurd, mix fruit and honey, (80Rps-1.3€) avec les fruits du jardin, le yaourt fait avec le lait de leur vache et muesli à base de céréales cultivées dans le coin. Le miel des montagnes bien entendu. Que du bonheur dans ton assiette ! Et moi qui ne déjeunais jamais en France, le petit déj est devenu mon moment préféré de la journée.

Après un bon muesli, on part se balader dans les montagnes, profiter du soleil et de la vue sur les sommets enneigés de l’Himalaya. On s’aventure jusqu’à une jolie cascade et on profite de ce petit coin de fraicheur pour contempler la nature.
Les arbres sont immenses ici, ce sont les cèdres de l’Himalaya !

Ce coin de la vallée est très paisible, il n’y a que de rares touristes. Le village de Jari est à 15min à pied de notre Guest house perchée dans la montagne. Nous y descendons par un petit chemin bien pentu pour nous rendre à notre cantine favorite : un petit « boui boui » tibétain super sympa, très bon et pas cher du tout. Compter 35Rps pour un Thali bien servi ! Et surtout, sa spécialité, de délicieux « momos » sorte de petit beignet farci de légumes correctement épicés et le tout cuit à la vapeur. C’est excellent ! Et ca ne coute rien…


Après mangé, petite grimpette digestive pour remonter à la Guest house, où nous rejoignons nos colocataires de la semaine, Célia, Mateo, Thomas et Clara, mais aussi Kevin un australien d’une quarantaine d’années qui parcours l’Inde à moto pour quelques mois et 2 japonais d’une trentaine et d’une cinquantaine d’années. Le tout, tenu par une famille d’Indiens pas toujours faciles à cerner mais très attachants.
Notamment, le petit Padam qui se faisait héberger par cette famille, mais qui, en contre partie était un peu l’esclave de la Guest house. Ce gamin d’environ 10ans faisait absolument tout dans la maison, hormis la cuisine. Du ménage, aux courses, en passant par le nettoyage des bouses dans l’étable… A côté de ca, les enfants des propriétaires allaient tous les jours à l’école..


Mais nous sommes en Inde, et Padam n’est pas le plus jeune que nous ayons vu au travail. Surtout à Delhi. Enfin, la vie suit son cours dans les montagnes et au moins, il ne manque de rien.

De notre côté, nous profitons du beau temps pour faire quelques machines, à la main s’il vous plait. Et finalement, dans ce décor de rêve, c’en devient même un plaisir !
En attendant que ça sèche, on s’assoit autour d’une table à l’ambiance auberge espagnole. Notre anglais, pas très sur au début, commence peu à peu à s’améliorer et j’en profite même pour travailler mon espagnol avec Clara, qui parle aussi français.
L’ambiance est très sympa, différents horizons qui se rencontrent, qui échangent et finalement un point commun : l’envie de découvrir autre chose.

Et entre 21h et 22h au lit ! Oui, oui comme les poules ou presque !

Nous nous sommes aussi aventurés en dehors de Jari. A Manikaran, petite ville de la vallée, célèbre dans la région pour ses sources d’eau chaude. Nous y avons passé une journée avec bien sur petit bain chaud privé dans une Guest house. Bain bouillant, puis douche fraiche, rien de mieux pour se remettre en forme.
Sur le retour, après un peu de shopping, nous faisons un petit arrêt dans le village de Kasol, dans un lounge/zen restaurant à la musique psychédélique… Après un bon repas au milieu des arbres, retour sur Jari.


Voilà pour ces quelques jours dans la vallée de la Parvati. Excellente introduction à notre voyage, cela nous aura permis de prendre nos marques dans ce grand pays avant de partir seuls maintenant, un peu plus au nord, en direction de Mc Leod Ganj, haut lieu de spiritualité et siège du gouvernement tibétain en exil. C’est également le lieu de résidence du DalaÏ Lama.

A tout de suite à Mc Leod Ganj…