C’est parti ! Après avoir réservé un bus depuis notre Guest house, nous voilà de nouveau sur la route pour environ 8h. D’abord un bus de Jari à Bunthar, puis un second qui devait nous amener à Dharamsala pour 6h du matin. Finalement, nous débarquons en pleine nuit, 2h30 du mat, dans une ville totalement inconnue et sans réservation… Kevin l’australien nous avait indiqué une Guest house sympa et pas cher en plein centre de Mc Leod Ganj où il avait séjourné 3semaines avant d’arriver à Jari. Elle s’appelle «Seven Hills». Nous prenons alors un taxi pour monter à Mc Leod en espérant que nos hôtes voudraient bien nous accueillir à cette heure ci !

Nous voilà dons en pleine nuit dans un vieux taco à la recherche de notre hébergement, sur des routes de montagne pas très rassurantes et avec un véhicule qui peine en côte… Mais c’est comme ça ici, c’est la débrouille et le dicton en Inde c’est « Tout est possible 24h/24 7/7 ! »
Et le pire c’est que c’est vrai ! Après 45min de route et la patience de notre adorable chauffeur, nous finissons par trouver « Seven Hills ». Maintenant il ne reste plus qu’à réveiller le réceptionniste qui dort bien profondément par terre dans le cyber café… Nous frappons de nombreuses fois avant de réussir à lui faire ouvrir un œil. Il nous donne, encore à moitié endormi, notre numéro de chambre et nous pouvons alors libérer notre chauffeur qui attendait patiemment que nous trouvions un logement.

Nous nous installons donc dans cette jolie chambre avec vu sur la montagne (ça va devenir une habitude !), contents d’être enfin arrivés et partis pour une bonne nuit de sommeil bien méritée. :)

Le lendemain, nous profitons du bon nombre de cybers cafés pour se tenir un peu au courant de ce qu’il s’est passé dans le reste du monde… Nous apprenons avec joie les résultats de l’élection américaine.

Puis, nous partons à la découverte de notre nouvelle ville. C’est assez touristique. Il y a énormément de boutiques de souvenirs tibétains et de mendiants dans la rue. Mais l’ambiance est tout de même très agréable avec tous ces moines tibétains en tenue et ces temples pittoresques.

Nous faisons le lendemain la rencontre de Brieuc, un étudiant de Science Po qui étudie le système éducatif chez les tibétains en exils pour 9 mois. Nous partons avec lui en balade dans la montagne jusqu’à des chutes d’eau.


Le coin est très joli et nous assistons à la séance bronzette et lessive de quelques moines ;)


Nous retournons vers la ville pour se restaurer dans un des innombrables restos et boui boui du coin. Comme nous n’avons pas encore testé un bon resto, on en profite.
Petit diner romantique sur les toits du resto à la bougie, avec service impeccable, pour la modique somme de 4.65€ ! Même pas le prix d’un Big Mac !
Bien callés, on se balade dans la ville avant de rentrer dormir.

Dernier jour à Mc Leod, nous n’avons pas encore visité le musée tibétain. Nous découvrons là bas en détail le massacre de 1.200.000 tibétains sur 6millions de population totale… Massacre perpétré par les chinois, malheureusement toujours d’actualité. Nous en reparlerons plus en détail dans une rubrique à part.

Après cette triste réalité, rien de mieux pour se ressourcer que la visite du temple Tsuglagkhang, qui est consacré à Avalokitésvara, divinité de la compassion. Il abrite une statue dorée de Bouddha de 3m de haut. Dans ce temple, un groupe de jeunes touristes indiennes m’accoste pour me prendre en photo avec elles. Elles sont fascinées par la peau blanche des occidentaux, comme beaucoup d’indiens. C’est parti pour une petite séance photo sous l’œil bienveillant de Bouddha.


En sortant, petit coup d’œil sur la demeure bien gardée du Dalaï Lama, puis nous regagnons le centre ville pour manger un bout. Nous repartons dans l’après midi de Mc Leod par le bus de 16h, en direction de Rishikesh.

Je termine ce post depuis notre chambre d’hôtel avec balcon et vu sur le Gange, avant de partir à la découverte de cette nouvelle ville. :)

On vous fait à tous des bisous :)

A bientôt sur les routes de l’Inde !


Coucher de soleil sur Rishikesh depuis notre balcon...